Home>Les usages >La facture numérique>Signature électronique en savoir +

SIGNATURE ELECTRONIQUE EN SAVOIR +back

La signature électronique, en savoir + 

Techniquement, la sécurité repose sur la cryptographique asymétrique mise en œuvre par l'autorité de certification à la création de votre certificat, le CROEC pour Signexpert. Le système utilise deux clés différentes, l'une dite publique parce qu'elle est publiée et envoyée à notre correspondant, l'autre privée, que vous gardez secrète. Ces deux clés sont indissociables.

La clé privée permet de signer électroniquement le document, le mail etc. et de rendre l'ensemble indissociable et inviolable.

La clé publique, embarquée avec le certificat, permet au destinataire de vérifier la signature d'un document signé. Le certificat contient les informations permettant d'identifier la personne physique ou morale (raison sociale, etc.), ainsi que la signature de l'autorité qui l'a émis. Il précise aussi la durée de vie du certificat et des informations complémentaires comme le lien avec l'Autorité de Certification.

Un message qui n'a pas été signé avec la clé privée de l'émetteur ne pourra pas être lu avec sa clé publique. Il est par ailleurs impossible de déduire ou d'extrapoler la clé privée d'un émetteur à partir de sa clé publique. Personne ne peut donc générer une signature au nom d'une autre personne, sauf s'il possède sa clé privée.

Bien entendu, si les technologies sous-jacentes sont très complexes à mettre en œuvre, l'usage du certificat est très simple pour l'utilisateur.

© Signexpert 2017